what las vegas casinos can you use ebt orquesta casino de la playa rumba rumbero baccarat game table at hotel casino las vegas jugar maquinas de casino gratis sin descargar the d casino hotel las vegas hotels.com are there any casinos in massachusetts orden de las cartas de poker how to play blackjack for a living 1 margaritas harrah's casino las vegas do las vegas casinos cash personal checks directions to river city casino st louis missouri how many cards are dealt in blackjack casino val andré partouche pléneuf val andré is there a casino in murphy north carolina bingo room at gold coast hotel & casino best casino sports bar in las vegas what is the loosest slot machine casino en ligne mobile bonus sans depot paris las vegas resort & casino las vegas4-star santa ana star casino bernalillo nm poke jobs help wanted carrying books what casino is closest to my location best non casino hotel in atlantic city las vegas casino and hotel map casino in seneca falls new york no deposit bonus for royal ace casino new casinos opening in 2019 las vegas juegos de casino gratis en español para descargar casino at the ritz carlton aruba fiesta rancho casino hotel las vegas nv como se juega a las maquinitas del casino como ganar en la ruleta electronica del casino real

Tension à la Médina : Bamba Fall apporte des éclaircissements

Le maire Bamba Fall n’a pas tardé à réagir suite aux échauffourées qui ont eu lieu vendredi dernier entre ses partisans et un collectif de jeunes de la Médina qui l’accuse de vouloir privatiser le terrain Jaraaf. En effet, invité à l’émission “soir info” de la Tfm, l’actuel maire de la Médina parle d’une “affaire politicienne”. “Je suis là pour dire les choses telles qu’ellles sont. On parle d’un collectif de jeunes de la Médina, mais c’est plutôt un collectif de politiciens”, dénonce Bamba Fall, précisant qu’il y a aucune Asc, ni aucun président d’Asc qui s’oppose à leur volonté de réaménager ce terrain pour l’intérêt de Médinois. Selon lui, il n’y a que des politiciens et des mécontents notamment, des ex-collaborateurs avec qui les relations ne sont plus au beau fixe, qui veulent profiter de cette affaire pour leur compte.

D’ailleurs, tout est parti, selon lui, d’une volonté de réaménager ce terrain qui était gorgé d’eau et qui, pendant 2 ans et demi était impraticable et d’un contrat de location “simple” avec un partenaire qui a accepté tous les pré requis à savoir l’accès gratuit aux différentes Asc de la commune, des écoles de foot, du Jaraaf mais également aux élèves qui lui ont été assujettis pour une durée de 5 ans et un versement d’une somme d’un million de F Cfa par mois dans le compte des Asc . Ainsi, à en croire Bamba Fall, “ces politiciens veulent “mettre du sable dans son projet”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *