Tchad: Mahamat Idriss Déby insiste sur sa volonté de vouloir passer la main !

À l’ordre du jour, la mise en place du Conseil national de transition, le parlement provisoire qui sera chargé de surveiller l’action gouvernementale en attendant les prochaines élections. Le président de la transition, qui a le pouvoir de désigner les membres du futur parlement, a choisi de déléguer.

Lors de la communication qu’il a livrée aux acteurs politiques et aux membres de la société civile, le général Mahamat Idriss Déby a indiqué qu’il avait décidé de confier la désignation des membres du Conseil national de transition à un comité présidé par son vice-président le général Djimadoum Tiraïna.

Le comité sera ouvert à toutes les sensibilités et veillera à sélectionner les candidatures sur la base de critères objectifs de manière à avoir un parlement provisoire représentatif de toutes les forces vives de la nation. Selon de bonnes sources, le comité en question sera mis en place assez rapidement et d’ici un mois, le parlement de transition devrait être installé.

Le président du conseil militaire de transition a aussi insisté sur sa volonté de vouloir passer la main à la fin de la transition répondant à une partie de l’opinion nationale qui le soupçonne de manœuvrer pour rester plus longtemps à la tête de l’État.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *