Super Ligue : Les sanctions tombent pour les 9 clubs frondeurs !

Dans un communiqué officiel dévoilé ce vendredi, l’UEFA a annoncé les sanctions contre les 9 membres fondateurs qui ont quitté le projet mort-né de la Super Ligue. Le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin, toujours impliqués dans cette nouvelle compétition, devront patienter…

Fin avril, l’UEFA a signé une vraie victoire face à la Super Ligue. En raison d’une énorme pression populaire, 9 membres fondateurs ont officiellement quitté cette nouvelle compétition quelques jours après le lancement de ce projet désormais mort-né. Sans surprise, l’instance européenne a tendu la main pour permettre la réintégration des 9 grands clubs concernés, à savoir Arsenal, l’AC Milan, Chelsea, l’Atletico Madrid, l’Inter Milan, Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham.

 Mais ces équipes ont dû accepter des sanctions ! L’UEFA officialise les sanctions Dans un communiqué officiel publié ce vendredi, l’UEFA a dévoilé l’accord passé avec les 9 formations repenties de la Super Ligue. Si les cadors concernés ont accepté de nombreuses conditions, on notera surtout une sanction forte sur le plan financier : la retenue, pour tous les clubs, de 5% des revenus qu’ils auraient perçu des compétitions de clubs de l’UEFA pendant une saison. Une manière pour l’instance européenne de taper sur les doigts des clubs impliqués dans le projet de la Super Ligue.

Le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin, toujours officiellement impliqués dans le projet de la Super Ligue, restent dans l’incertitude. «L’UEFA se réserve le droit de prendre toutes les mesures qu’elle juge appropriées à l’encontre des clubs qui ont refusé jusqu’à présent de renoncer à la Super Ligue. La question sera rapidement soumise aux instances disciplinaires compétentes de l’UEFA», peut-on lire. Autant dire que cette histoire n’est pas encore terminée…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *