Retrait des Chinois de la brèche de Saint-Louis : Les regrets du ministre des Pêches !

Jugeant l’enveloppe de 7 milliards insuffisante, l’entreprise chinoise qui avait comme mission de réaliser les travaux de dragage de la brèche de Saint-Louis s’est tout simplement retirée. Une décision qui laisse de profonds regrets du côté des autorités sénégalaises.

« Dès le début, j’avais eu à demander à la commission des marchés, est-ce qu’il n’y avait pas moyens de donner au moins dix ans. Ils m’ont dit la moindre réclamation, c’est d’annuler, car c’est un critère qui élimine. Bon, je me plie à la  décision de la commission des marchés », a fait savoir Alioune Ndoye, lors de son passage à « Grand Jury » de la RFM.

Pour le ministre, il n’a jamais été question de précipitation, notamment en ce qui concerne l’appel d’offre. « Aujourd’hui, on a dépassé ce délai. On aurait donné à cette entreprise, on aurait fait dans ce délai. Imaginez que cette entreprise chinoise devait me livrer le chantier le 6 mars dernier. Donc, qu’on ne dise pas qu’il y a précipitation, comme j’ai à l’entendre quelque part », a ajouté le ministre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *