Programme de modernisation de l’état civil : Plus de 240 millions déboursés !

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de travail annuel du Programme d’appui au renforcement du système d’information de l’État Civil et à la consolidation d’un fichier national d’Identité biométrique, le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires a présidé ce lundi la cérémonie de remise officielle du matériel aux structures nationales( DEC, DACS et DAJS). Ces matériels composés d’équipements de bureau et des véhicules 4X4 matériel va participer au renforcement des capacités de la Direction de l’état civil, du Bureau de l’état civil du Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur et de la Direction des Affaires civiles et du Sceau pour le contrôle de l’état civil.

Selon le ministre Oumar Gueye, « Cette remise de matériel marque une phase active de mise en œuvre du projet parce que les préalables nécessaires au démarrage effectif de ce programme sont remplis. Il s’agit de matériels roulants qui vont être répartis entre les directions de l’état civil, des affaires civiles et du sceau. Mais, il y a également beaucoup d’autres matériels informatiques de dernières générations qui aideront au démarrage de la mise en œuvre de cet important programme avec nos partenaires que sont Enabel et Civipol. » A en croire le ministre, cela va concourir à la sécurisation de nos données d’état civil, à la rapidité d’obtention des pièces d’état civil et des autres papiers nécessaires tels que les passeports, les cartes nationales d’identité. Pour cette phase active de terrain, cet important lot de matériels est estimé à 245 203 105 francs composé de 8 véhicules et de matériels informatiques pour une durée opérationnelle de 42 mois.

 « Cette remise de matériels roulants est une étape décisive de mise en œuvre concrète des activités des différents services impliqués dans le programme d’appui au renforcement du système d’information de l’état civil et à la consolidation du fichier national de l’identité biométrique au Sénégal. J’exprime toute ma joie de voir avancer ce projet si important et central dans la coopération entre le Sénégal et l’UE représenté par Enabel et Civipol sur des sujets qui sont si importants pour la société sénégalaise, » a fait savoir Irène Mingasson, Ambassadrice de l’UE au Sénégal.

Pour rappel, le programme de modernisation de l’état civil est financé par le Fonds fiduciaire de l’UE pour l’Afrique à hauteur de 18 milliards de F CFA. Son objectif est de mettre en place un système d’information de l’état civil efficient et de créer un fichier national d’identité biométrique sécurisé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *