trucos para ganar en el casino en las maquinas bandar judi igkbet casino deposit 50 ribu juegos de máquinas tragamonedas garage casino gratis play city casino guadalajara bolsa de trabajo jeux de casino gratuits machine a sous sans telechargement bad times at the casino royale las vegas casinos without resort fees 2015 casino royale pelicula completa en español latino gratis casino en ligne belge code bonus sans depot what beats 3 queens in poker judi oriental casino online deposit 50 ribu bajar juegos de casino gratis para celular first time going to a casino tips l auberge casino hotel baton rouge baton rouge 777 casino drive cherokee nc 28719 pullman royal casino cannes mandelieu la napoule hard rock hotel las vegas casino tower deluxe suite hard rock hotel casino las vegas booking casino at hard rock punta cana casino del sol resort phone number juegos de casino gratis para jugar online what does credits mean on a slot machine vegas casinos on the strip map best payout casino in biloxi ms what time does hollywood casino close casino du liban new year eve 2017 non casino hotels in las vegas nv the palazzo hotel-casino on the las vegas strip history of casinos in atlantic city what is saturday's powerball jackpot bus trips to harrah's cherokee casino from charlotte nc what to wear to atlantic city casino

Opérations de ratissages menées par l’Armée : Le Mfdc réclame un “cessez-le-feu” immédiat

“Nous ne pouvons pas prôner la paix et que les autres continuent de faire la guerre ; ce n’est pas une bonne chose. Je ne suis pas dans leur tête pour savoir ce qu’ils veulent. Elle ne s’explique pas du tout, cette guerre-là”, déplore Edmon Borra, le responsable de la section Mfdc de Mangokouro. Privilégier la négociation et non le langage des armes ; c’est ce que prônent les responsables du Mfdc qui assimilent ces opérations de sécurisation à une guerre. “Sécurisation ? Ok, c’est leur slogan mais c’est la guerre ; sécurisation pour tuer des gens !”, s’exclame le responsable du Mfdc qui s’explique difficilement une telle situation. “Je ne vois pas pourquoi, tout le temps, la guerre en Casamance. Vraiment, je suis complément essoufflé, je perds même ma force”, martèle-t-il avant d’accuser le gouvernement du Sénégal d’être à l’origine du blocage de tout le processus de négociation. “Le Mfdc est prêt et ne bloque rien du tout. C’est le gouvernement qui bloque”, martèle l’ancien maquisard reconverti en responsable de l’aide politique du mouvement.

Un arrêt des opérations de ratissages, c’est donc l’appel lancé par le Mfdc. “S’ils le peuvent et s’ils le veulent, ils n’ont qu’à cesser les opérations parce que nous, depuis longtemps, nous sommes dans la dynamique de chercher la paix…”, martèle l’ancien bras droit de Abdou Elinkine Diatta.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *