gila river hotels & casinos lone butte 2018 big slot wins at las vegas casinos radio casino limon 98.3 en vivo how much is the megabucks jackpot in las vegas how big is bally's casino las las vegas eldorado casino shreveport human resources phone number blackjack when does dealer have to hit casino partouche saint amand les eaux adresse big red's casino las vegas nv antiguo casino de puerto rico old san juan juegos de maquinas de casino gratis multi gaminator california casino las vegas check-in times che.macchinette.ci.sono.a.casino.di saint.moritz does hard rock orlando have a casino casinos in san juan puerto rico hertz las vegas rio hotel and casino las vegas nv casinos in las vegas and atlantic city fiesta de año nuevo 2018 casino fiesta zynga poker profile picture not showing aliante casino hotel north las vegas nv casino miłość i honor w las vegas silverton hotel and casino las vegas step 5 how many poker games are there 2019 smoke smells in las vegas casinos free parking in casinos at las vegas nevada map the borgata hotel casino and spa who has won the most money playing poker what happens when you win a jackpot in vegas hard rock hotel and casino address 2020 american casino guide coupon list angel of the winds casino age limit 4 star casino hotel in condado west area

Nigeria: Incertitudes sur le sort du leader de Boko Haram !

Le chef jihadiste serait gravement blessé ou peut-être mort après avoir tenté de se suicider pour échapper aux hommes de l’Iswap, la branche de Boko Haram affiliée au groupe État islamiste.

Son bastion de la Sambisa a été pris d’assaut ce mercredi 20 mai par les hommes de l’Iswap. Selon RFI, plusieurs dizaines de véhicules armés et de nombreuses motos conduites par les hommes de l’État Islamique en Afrique de l’Ouest ont pris d’assaut le repère d’Abubakar Shekau. Acculé, celui-ci se serait tiré une balle dans la poitrine pour échapper à ses rivaux prêts à le capturer. D’autres sources affirment qu’il a activé une ceinture d’explosif.

Le chef jihadiste serait au moins grièvement blessé, alors que la majorité des médias nigérians le donnent déjà pour mort. Les raisons de cette attaque de l’Iswap restent cependant obscures. Mais selon le chercheur Vincent Foucher, il pourrait s’agir d’une directive de l’État islamique centrale, qui a envoyé des émissaires au Nigeria en début d’année.

Les méthodes d’Abubakar Shekau ont toujours été jugées trop extrémistes par l’État islamique, qui l’avait destitué et remplacé par Abu Musab Al-Barnawi en 2016. Celui-ci a justement repris les commandes en début d’année, après une période d’absence. En 2016, Boko Haram s’était scindé en deux groupes : d’un côté l’Iswap et de l’autre, une faction historique toujours dirigée par Abubakar Shekau.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *