Ndiarème Limamoulaye : La candidature annoncée du maire Baidy Sèye contestée

Le maire sortant de la commune de Ndiarème Limamoulaye est candidat à sa propre succession pour un second mandat. Il disait accepter “la demande des forces vives et personnalités de sa commune qui l’ont investi”. Ainsi, Mamadou Baidy Sèye avait lancé un message fort à l’endroit de ses camarades de la coalition Benno Bokk Yaakaar pour une union autour de l’essentiel. Mais depuis son annonce, la contestation ne faiblit pas. C’est d’abord la coordonnatrice de la Cojer de la commune, Fatoumata Sy qui avait fait face à la presse pour prôner une alternance générationnelle avant de préciser que le maire sortant n’avait été investi par aucun responsable.

Ensuite voilà que le responsable de Bby Aliou Sall Junior entre dans la danse pour dézinguer et annoncer lui-même sa candidature. “Baidy Sèye n’est pas le candidat de la mouvance, ni de la jeunesse. Il a fait son temps, il doit céder sa place. Aucun coordonnateur de la mouvance n’a validé sa candidature”, a asséné Aliou Sall Junior avant de préciser : “Ni le responsable des jeunes, ni la responsable des femmes n’étaient présents à cette rencontre au cours de laquelle il a déclaré sa candidature. Il s’active dans les médias car notre papa a peur de céder la place. Mais, il le fera, car la jeunesse est prête pour mettre notre commune sur les rampes de l’émergence. Je suis candidat et rien ne me fera reculer”, a fait savoir Aliou Sall Junior responsable politique à Ndiarème Limamoulaye.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *