old town las vegas hotels and casinos point place casino bridgeport ny address how to qualify for world series of poker how to play casino card game meilleur bonus de casino gratuit sans dépôt what is a cooler in a casino indian casinos in south dakota map como se juega 21 en el casino red rock casino resort las vegas reviews hotel algarve casino praia da rocha portimao algarve portugal betty crocker banana pudding poke cake powerpoint slot machine for random name selection is there a casino in indianapolis indiana how to play a penny slot machine no deposit codes for miami club casino hard rock casino atlantic city room service menu casino en ligne payer par téléphone portable lucky dragon casino las vegas nv map casino hotels on the strip in las vegas cirque du soleil o bellagio hotel and casino 31 μαΐου what is a straight flush in blackjack new york casino i los vegas replica what's the powerball jackpot right now restaurants near hard rock casino hollywood florida red rock hotel casino las vegas nevada a quelle age on peu aller au casino à vegas what is red dog casino game treasure island casino mn rv park what happened to full tilt poker harrah's hoosier park racing & casino anderson in casino online che pagano subito le vincite hipodromo de palermo casino esta abierto hoy

Mali : La Cédéao «rassurée » par les garanties des nouvelles autorités !

Dix jours après le sommet extraordinaire des chefs d’État de la Cédéao sur la situation au Mali, l’organisation sous-régionale a dépêché une délégation à Bamako, avec à sa tête le médiateur Goodluck Jonathan. La mission rencontre durant deux jours les nouvelles autorités maliennes, mises en place à la suite du coup d’État du 24 mai.

« Maintenant, il s’agit, et cela a été un point du sommet d’Accra, que le gouvernement soit inclusif. Donc, nous allons échanger avec le Premier ministre. Mais d’après ce que nous avons entendu, je crois qu’il y a déjà des consultations engagées dans ce sens », explique Jean Claude Kassi Brou, le président de la commission de la Cédéao.

La question du calendrier et de l’organisation des élections dans neuf mois fut l’autre grand sujet abordé par le comité de suivi de la transition. Un retour à un ordre constitutionnel à la date échue est l’une de ses exigences principales. Sur ce point, pour El-Ghassim Wane, le chef de la mission des Nations unies au Mali, la délégation a été entendue. « C’est la volonté d’aller de l’avant, de faire en sorte que la transition soit mise en œuvre de manière réussie. Cela a été clairement affirmé par le président de la transition. Évidemment, la Minusma est déterminée à accompagner le Mali dans ce processus en coordination avec la Cédéao, l’Union africaine et les autres membres de la communauté internationale », détaille-t-il.

« Rassurée » par les garanties du colonel Assimi Goïta, la mission de médiation de la Cédéao et ses partenaires poursuivront leurs consultations ce mercredi par un entretien avec Choguel Maïga.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *