Jeux de cartes – Vive nos forces de l’ordre ! A bas les farces ! (Par Miim Reew) !

Si le chef du Centre de planification de conduite des opérations, une instance de l’armée, déclare ne pas identifier de “forces occultes” au Sénégal, c’est comme si le vigile attentif d’une maison affirme que tout est sous contrôle. Le Colonel Diouma Sow est l’une des meilleures voix indiquées sur le sujet. Une voix qui fait autorité. Toutes les voix qui se sont exprimées ces derniers temps tendant à attester la thèse occulte ne sont pas du tout sérieuses.

Elles ne sont pas fiables quel que soit le niveau de responsabilité de ceux qui les portent. Il faut écouter la voix qu’il faut là où il faut. Le ministre de l’Intérieur, celui des Affaires étrangères et toutes les personnalités qui se sont prononcées en ce sens lors des dernières manifestations ont donc tout faux. On pourrait bien les “condamner” pour diffusion de fake news. Soit ils n’ont pas été à la bonne source, soit ils ont voulu verser dans la manipulation puérile avec des desseins inavoués.

Dans tous les cas, ils ont été irresponsables. Car aucune situation n’explique de telles attitudes venant de gouvernants censés nous apporter la “bonne parole”. S’ils jouent à nous faire peur, c’est qu’ils n’appréhendent pas assez leur rôle. Qu’ils ne mesurent pas à sa juste valeur leur noble mission. «Une menace n’est pas venue en dehors des frontières pour perturber la quiétude des Sénégalais », explique le Colonel à nos confrères de la Tfm. Paroles d’une “Grande muette”.

Paroles précieuses qui nous réconfortent et confortent notre conviction restée vive en dépit des allusions qui sèment le doute. Nos forces de l’ordre, nos forces de défense sont d’un tel professionnalisme ! On leur doit respect, soutien et admiration. Elles doivent être très éloignées des petites querelles, des petites combines, des petits calculs politiciens. Elles transcendent les coteries. Elles sont nos forces tout court. Il faut les épargner des farces de mauvais goût.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *