Insertion et emploi des jeunes : Macky Sall met la pression sur ses ministres !

Le président de la République veut l’intensification de la territorialisation des formations, des recrutements et des financements du programme d’urgence pour l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes. Il a demandé hier à ses ministres de travailler ensemble pour atteindre, dans un mode Fast Track, les objectifs qu’il leur a assignés.

Lors de son bref séjour à La Mecque, le chef de l’Etat a sans doute demandé à Dieu de l’aider à matérialiser son programme d’urgence pour l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes. De retour du lieu saint de l’Islam, Macky Sall n’a pas perdu de temps pour demander à ses ministres d’accélérer la cadence pour la satisfaction de son désir et de sa volonté.

« Sur l’intensification de la territorialisation des formations, des recrutements et des financements du programme d’urgence pour l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes, le président de la République rappelle au gouvernement la nécessité de mettre en place une démarche interministérielle inclusive pour atteindre, dans un mode Fast Track, les objectifs qu’il a assignés à ce sujet », renseigne le communiqué du conseil des ministres d’hier.

Selon le document, le locataire du Palais a ainsi demandé « aux ministres en charge de l’Emploi, de l’Economie et du Travail d’engager, en relation avec les ministres sectoriels, les opérations spécifiques relatives au recrutement spécial (par département et par commune) des 65 000 jeunes ciblés ».

« Le président de la République invite en outre le ministre en charge de l’Emploi à procéder à la décentralisation intégrale dans les départements, des dispositifs du Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et Technique (3FPT) et du Fonds de Formation Ecole – Entreprise, le ministre de la Jeunesse procédera de même avec l’ANPEJ et le Service Civique National », indique le document. D’après le texte, Macky Sall a informé le gouvernement de sa décision de faire de la Délégation générale à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) « le guichet unique de financement de l’autonomisation économique des femmes et des jeunes avec, désormais, la fixation selon des critères économiques et sociaux déterminés, d’une enveloppe globale, indicative des financements destinés à chaque département ».

Ce n’est pas la première fois que le chef de l’Etat met la pression sur ses ministres dans le cadre de la politique d’emploi des jeunes. Lors du conseil présidentiel sur l’insertion et l’emploi des jeunes, il avait dit à l’endroit de son gouvernement qu’il ne tolérerait aucun manquement ni aucun retard dans l’exécution de ses directives.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *