embassy suite by dorado del.mar hace casino ramada express hotel casino laughlin nv how many slot machines at harrah's cherokee capitola buffet 29 casino i indio ca palm beach kennel club poker tournament schedule what does gtd stand for in poker les tours gratuits de casino gardent ce que vous gagnez are there casinos in jackson mississippi videos de como ganan en los casinos de las vegas what is the best poker hand you can have ou se trouve casinos à las vegas ramada plaza hotel le manoir du casino ottawa casino credit how does it work how to play casino card game sycuan casino 5469 casino way el cajon ca 92019 casinos online que pagan directamente a paypal le casino du palais de la méditerranée red rock casino las vegas to target raging bull casino no deposit codes golden nugget hotel casino las vegas tripadvisor peut on en france interdire un tiers de casino vintage queens hotel casino las vegas souvenir ashtray odds of winning a jackpot on slot machine 7 clans paradise casino red rock ok how do casino player cards work how much is the nj mega millions jackpot sycuan resort and casino san diego ca how much does a casino make a year betty crocker banana pudding poke cake are all casinos in california indian como ir vestido al casino de montecarlo hotel aria resort e casino las vegas

Hausse du prix de certains médicaments: La colère es pharmaciens privés !

Le Syndicat des Pharmaciens Privés est monté au créneau pour dénoncer la hausse du prix de certains médicaments. Dans une note circulaire envoyée dans toutes les officines privées du pays, le Syndicat informe ses membres qu’à compter «du lundi 07 juin 2021, les produits ayant fait l’objet d’une hausse suite à un changement de position tarifaire vont retrouver leur prix d’origine». De l’avis du président du syndicat, «le ministère de la Santé, l’administration douanière, les grossistes répartiteurs et les instances travaillent sur une solution définitive à ce problème récurrent qui dure depuis des années».

En réalité, Dr Assane Diop et ses confrères étaient montés au créneau pour fustiger la hausse de 50 à 100 voire 200% du prix de certains médicaments. Précisant que plus de 100 produits sont concernés, les pharmacies du privé avaient alors décidé de surseoir à la vente des produits concernés, jusqu’au rétablissement de leur prix fixé par la loi. «Nous voulons informer la population d’une situation nouvelle qui aura certainement des conséquences graves sur leur santé et leur pouvoir d’achat», avait soutenu Dr Diop. D’autant que cette augmentation, souligne-t-il, s’est faite en violation de l’arrêté interministériel n°188 du 15 janvier 2003

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *