Hajj 2021 : Les autorités saoudiennes corsent les conditions

L’Arabie Saoudite a réduit fortement le nombre de pèlerins autorisés à effectuer le Hajj (grand pèlerinage à la Mecque) pour l’édition 2021, prévue du 17 au 22 juillet prochain. Selon le ministère saoudien de la Santé, seules 60 000 personnes seront autorisées à faire le Hajj 2021 à travers le monde entier. Cette décision, d’après les autorités saoudiennes, est consécutive à la maladie à Covid.

Pour être autorisé à effectuer le Hajj, les candidats devront être âgés de 18 à 60 ans, être en bonne santé et… ne pas avoir été hospitalisés dans une clinique ou hôpital, six mois avant le voyage. Ils doivent aussi avoir reçu leurs deux doses de vaccin avec un carnet de vaccination fourni par l’organisation sanitaire. Le vaccin utilisé doit figurer sur la liste approuvée par le ministère de la santé du Royaume d’Arabie Saoudite. Les pèlerins seront mis en quarantaine pendant trois jours s’ils sont classés comme pèlerins étrangers dès leur arrivée au Royaume d’Arabie Saoudite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *