red rock hotel casino las vegas nevada kazem el saher casino du liban 2017 house on lake como in casino royale how to play blackjack card game best las vegas casinos off the strip secreto q no quiren q los casinos sepas how far is winstar casino from san antonio four queens hotel casino las vegas nevada tiroteo en casino ilegal sureste de houston como hacer una ruleta de casino de madera coconut poke cake with milk and sugar can a felon wirk at a casino in ca eldorado resort casino north virginia street reno nv how to play baccarat at a casino are slot machines legal in georgia casino admiral of ra folmava hammerschmiede voithenberghammer how to win on a slot machine every time are there casinos in chicago il guy fieri restaurant mt airy casino stabbing at harrah's casino joliet il 3 24 2019 casino in terre haute indiana wthi news the golden gate casino las vegas nevada poke cake with condensed milk and caramel ramada plaza manoir du casino 75 rue d& 39 casino boat cruise in myrtle beach all you can eat at the casino the newest casino in atlantic city what beats 3 queens in poker first casino in atlantic city nj phone number to desert diamond casino casino sexta compañia de bomberos de santiago the d las vegas casino property map

Guy Marius Sagna sur le sommet de Paris : « L’Afrique n’a pas besoin de Baby-sitter »

15 chefs d’État africains sont attendus demain, mardi 18 mai, à Paris dans le cadre du sommet sur la relance des économies africaines durement éprouvées par la pandémie de Covid-19. Une rencontre initiée par la France et qui suscite déjà un tollé général notamment du côté des activistes africains. Le coordinateur du Frapp, Guy Marius Sagna n’a pas perdu de temps pour dénoncer aussi bien l’attitude des présidents africains que celle de la France. « Le Baby-sitting n’a que trop duré » fulmine Guy Marius Sagna dans la tribune ci-après. 


À PARIS POUR ÊTRE PRIS: L’AFRIQUE N’A PAS BESOIN DE BABY-SITTER ! 
Alors que la planète Terre n’est pas encore sortie du coronavirus, on estime que cette pandémie a provoqué : 
– 584.000 morts aux Etats-Unis
– 430.000 morts au Brésil
– 262.000 morts en Inde
– 127.000 morts au Royaume-Uni
– 107.000 morts en France
– 130.000 morts pour toute l’Afrique


Qui doit s’inquiéter pour qui? Qui doit aider qui?

Pendant plus de 60 ans, le FMI, la banque mondiale, les États-Unis, la France, l’UE…ont vendu à l’Afrique “There Is No Alternative” (TINA). 
Résultats : nos élus laquais de l’impérialisme ne se soignent pas en Afrique et leurs enfants ne vont pas à l’école en Afrique. 
Et c’est la France, un des vampires qui sucent le sang des africains, qui va “aider” l’Afrique à relancer son économie ?! 

Relancer signifie lancer à nouveau ce qui s’est arrêté ou qui roule plus lentement. Que TINA se lance ou se relance elle sera au service des impérialistes. 

En réalité, ce sommet de Paris ne vise pas à “aider” l’Afrique à relancer son économie mais plutôt à aider la France à relancer son économie comme du temps de l’esclavage, de la colonisation…

Ils ont encore besoin de baby-sitter les présidents  africains qui sont actuellement en France. 

Le baby-sitting n’a que trop duré. La France n’a qu’à s’occuper de ses SDF, de ses pauvres, de ses agriculteurs et infirmiers qui se suicident…
Vous présidents du Sénégal, du Mali, du Nigéria, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Togo, de la Tunisie, de l’Égypte, de la Mauritanie, du Soudan, de l’Éthiopie, du Congo, de la République démocratique du Congo, du Rwanda de l’Angola et du Mozambique : NOT IN OUR NAME! 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *