Guédiawaye : Polémique autour du découpage du marché ”Bou Bess” Wakhinane-Nimzat !

Passé sous silence depuis le verdict donné par la Cour suprême, le marché Bou Bess aiguise des appétits à nouveau. Et c’est le conseiller municipal à la Ville de Guédiawaye Babacar Mbaye  Ngaraff par ailleurs conseiller municipal à la Commune de Wakhinane-Nimzaat QUI est monté au créneau pour demander que le marché «  Bou Bess » géré par Djidah Thiaroye Kaw, soit rétrocédé à Wakhinane-Nimzat, pour une question de cohérence territoriale. D’après le conseiller libéral « Le nouveau découpage qui répare une injustice implique, au nom de l’équité territoriale, que la totalité de marché Boubess revienne à la commune de Wakhinane-Nimzatt qui est, parmi les 5 collectivités locales de Guédiawaye, la plus vaste, ayant l’une des  plus fortes densités démographiques et la moins lotie en termes d’infrastructures sociales de base. D’où les nombreux problèmes qui l’assaillent au point de plomber son développement ».

Car a-t-il tenu à faire savoir pour se justifier « C’est un secret de polichinelle, le découpage administratif de 1996 avait une connotation politique pour ne pas dire politicienne. En effet, dans le dessein de renflouer les caisses de la mairie dirigée par feu Cheikh Hann et permettre à la grande commune de Jiddah Thiaroye-Kao d’avoir des poches de recettes notamment pour l’entretien d’une clientèle politique, on avait pris une bonne partie de ce marché pour l’attribuer à Djidah Thiaroye à l’époque. Donc, il faut rendre à César ce qui revient à César ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *