France : Quatre mois de prison ferme pour l’homme qui a giflé Macron !

La sanction est tombée pour Damien T., du nom de cet homme qui a eu le culot de lever la main sur le président français Emmanuel Macron, lors d’un déplacement dans la Drôme mardi dernier.

Dix-huit mois de prison dont 14 avec sursis. Deux jours après sa gifle contre Emmanuel Macron, lors d’un déplacement de ce dernier dans la Drôme, Damien T. a été condamné ce jeudi 10 juin en comparution immédiate, à quatre mois de prison ferme.

Le parquet avait requis 18 mois de prison ferme. « Cette gifle, parfaitement inadmissible, est un acte de violence délibérée », a soutenu le représentant du ministère public, face à l’homme de 28 ans, cheveux longs, t-shirt vert et lunettes sur le nez, jugé en comparution immédiate. Son acte a suscité l’indignation unanime de la classe politique française.

@ Pool/Romain GAILLARD/Maxppp, France, Paris, 2021/06/08 Emmanuel Macron, President de la Republique, visite du Lycee Hotelier de Tain l’hermitage en presence du Prefet de la Drome Hugues Moutouh Rencontre avec les eleves de l’ecole hoteliere French President Emmanuel Macron talks with students at the Hospitality school in Tain l’Hermitage on June 8, 2021 during a visit in the south eastern France department of Drome, the second stage of a nationwide tour ahead of next year’s presidential election. (MaxPPP TagID: maxnewsworldfive477616.jpg) [Photo via MaxPPP]

« Interpellé avec lui, son camarade  Arthur C. sera convoqué en justice pour la fin du second semestre 2022 afin de répondre des infractions en lien avec les armes détenues illégalement trouvées à son domicile », a précisé le procureur de la République, Alex Perrin, cité par RFI.  Résidant à Saint-Vallier, au nord de Valence, les deux hommes avaient été arrêtés tout de suite après les faits. « Ils sont tous deux inconnus des services judiciaires et des services de renseignements. Ils sont membres d’associations de leur commune, en lien avec les arts martiaux, le Moyen-âge et l’univers mangas », a rappelé le magistrat.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *