casino en san miguel el alto jalisco golden nugget las vegas hotel & casino facebook casino love and honor in las vegas italiano aque edad puedo entrar al casino en california what is the powerball jackpot right now how to play blackjack at a table atlantis casino resort spa featuring concierge hotel tower online casino deutschland nur in schleswig holstein probabilidades de ganar en un casino winning slot machines at casinos in las vecas circus circus reno hotel casino sky tower mini suite ocean resort casino one bedroom suite action prise contre le casino de montreal are any vegas casinos smoke free el royale casino no deposit bonus codes 2020 golden nugget hotel & casino las vegas nevada how to set up poker chips for texas holdem the luxor resort-casino on the las vegas mob run casinos in las vegas hard rock casino at fire mountain sacramento where do casinos get their money what city is foxwoods casino located tatoosh grill at emerald queen casino where can i watch world series of poker hollywood casino amphitheatre chicago il tinley park il 60477 treasure island casino mn rv park how many casinos are there in florida casino 195 east delaware place 1 chicago il 60611 how to play poker 5 card draw can i conceal carry in a casino if you have 5 cards in blackjack do you win what games do casinos make the most money on

Enquête: 1 416 femmes violées par des rebelles entre 1992 et 2010 !

Le résultat de l’enquête réalisée par l’association «Touche pas à ma sœur» sur les viols perpétrés par les rebelles est tout simplement ahurissant. Cette étude menée entre 1992 et 2010 révèle que 1 416 femmes ont été violées par des rebelles entre la Casamance, la Guinée Bissau et la Gambie. Selon le président de «Touche pas à ma sœur», Ismaila Kamby, le viol est devenu monnaie courante dans les zones de conflit et la Casamance n’a pas dérogé à la règle. M. Kamby et son équipe ont investigué pendant sept mois (novembre à mai) pour retracer l’histoire horrible vécue par des femmes.

A l’en croire, bien que l’armée sénégalaise soit aux aguets pour le démantèlement des réseaux rebelles établis en Casamance, beaucoup d’entre les déplacées hésitent à rentrer au bercail, de peur de faire l’objet de nouvelles violences physiques et de violences sexuelles. Il dit constater que les 1 416 victimes de viols sont toujours hantées par cet épisode tragique de leur vie.

Elles n’osent pas adresser la parole à toute personne qui évoquerait le sujet, de peur d’être démasquée, identifiée et ensuite même tuée, indique Ismaila Kamby. Par ailleurs, M. Kamby encourage l’armée sénégalaise à aller jusqu’au bout en démantelant toutes les bases des rebelles qui ont détruit la Casamance, décimé des familles et mis un frein au tourisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *