ocean sun casino panama city florida berjaya beau vallon bay resort casino beau vallon seychelles when is a slot machine ready to pay what's the mega millions jackpot what casinos in vegas are owned by mgm usa las vegas online casino free spins how to spot a loose slot machine what's the powerball jackpot right now no deposit bonus codes for red dog casino does jack casino have free parking how much is the next powerball jackpot aruba marriott resort & stellaris casino noord what is the mega millions jackpot right now does 888 poker accept us players wind river hotel and casino riverton wyoming how many people are needed for the casino heist where is spirit mountain casino located big dollar casino no rules bonus codes poke cake recipes with yellow cake mix hardwood suite at the palms casino resort las vegas gta online where is the casino aladdins gold casino no deposit bonus codes 2020 poker night at the inventory items tf2 working in a casino while pregnant la terraza del casino de madrid precios myb casino no deposit bonus codes caesars palace casino host phone number catalonia bavaro beach golf and casino resort casino in saratoga springs new york movies at red rock casino las vegas nv poker ca la aparate rosie neagra hard rock casino hollywood fl careers

Emmanuel Macron : “Nous sommes prêts à prendre des sanctions ciblées au Mali”

Le président français n’écarte pas de sanctions au Mali, après le nouveau coup de force du colonel Assimi Goita qui a mis aux arrêts le président de transition Bah Ndaw et le Premier ministre Moctar Ouané. La France a même demandé une réunion d’urgence au Conseil de sécurité de l’ONU.

Emmanuel Macron menace-t-il le Mali ? Tout porte à le croire. Lors d’une conférence de presse, le président français a utilisé un ton ferme, invitant la junte au pouvoir à se ressaisir.  « Nous sommes prêts, dans les prochaines heures, si la situation n’était pas clarifiée, à prendre des sanctions ciblées » contre les protagonistes », a affirmé Emmanuel Macron.

Le colonel Assimi Goïta a indiqué ce mardi avoir déchargé de leurs prérogatives le président et le Premier ministre de transition, coupables selon lui de tentative de « sabotage », dans ce qui s’apparente à un deuxième putsch en neuf mois.

De son coté, le ministre français des Affaires étrangères a indiqué devant l’Assemblée nationale que la France demandait une réunion d’urgence devant le Conseil de sécurité de l’ONU. « Elle condamne avec la plus grande fermeté ce coup de force,  exige la libération des autorités  et la reprise immédiate du cours normal de la transition », a déclaré Jean-Yves Le Drian.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *