casino dreams puerto varas eventos mayo 2019 best casino for texas hold em in vegas castaways hotel casino & bowling las vegas nv who is the best poker player of all time how to win on progressive slot machines hotel y casino hispaniola en santo domingo bus from atlanta to cherokee casino craftsman natural wood veneer deluxe poker set izabelle au casino de montréal march 8 hard rock casino tampa craps table map of resorts casino atlantic city redd foxx las vegas show casino show ellis island casino hotel & brewery tripadvisor pate a tartiner sans huile de palme casino juegos de casino gratis tragamonedas sin descargar hotel du casino saint valery en caux spa d hotel and casino las vegas nevada how many decks in blackjack in vegas las vegas usa casino no deposit bonus codes 2015 what does a casino look like pai gow bet minimums at akwesasne casino winstar world casino rv park map how to pick a winning slot machine in vegas what does casino mean in spanish king's casino enjoy punta del este resort y casino can you go to casino with expired id aliante casino free buffet veterans day las vegas red rock casino las vegas best deal hotels rate the orleans hotel casino las vegas the isle casino racing pompano park directions to hollywood casino joliet illinois watch james bond casino royale 2006 online viooz

Elections locales : Les ex-compagnons de Khalifa Sall en danger…

Les élections locales approchent à pas de géant. Et tous les prétendants au poste de mairie ont les yeux rivés sur les stratégies à dérouler pour y arriver. A Dakar, les anciens compagnons de Khalifa Sall qui se sont retrouvés avec le pouvoir peuvent avoir plus de souci à se faire. Avec l’importance des enjeux, certains parmi eux pourraient être amenés à abandonner leur rêve de continuer à présider aux destinées de leurs localités. Parmi eux, il y a les maires Moussa Sy des Parcelles Assainies, Banda Diop de Patte d’Oie Builders, Alioune Ndoye de Dakar Plateau, Santy Agne de la Sicap, Ousmane Ndoye de Gueule Tapée-Fass-Colobane, entre autres. “C’est vrai que les élections locales sont particulièrement intéressantes pour les partisans de Khalifa Sall qui ont quitté pour différentes raisons”, note Mame Gor Ngom. Pour cet analyste politique, l’enjeu est de voir si ceux-là qui étaient maires dans leurs localités respectives, seront reconduits à l’issue du prochain scrutin local.

“Des personnalités comme Moussa Sy ont certes une certaine légitimité politique dans leur base. Toutefois, s’ils ne sont pas choisis et soutenus par leur coalition d’adoption, ça risque d’être compliqué pour eux. Maintenant, il est nécessaire de savoir, si au moment de leur transhumance vers le pouvoir, il y avait un deal conclu pour qu’ils puissent avoir la possibilité d’être têtes de liste et éventuellement être reconduits”, laisse entendre notre interlocuteur qui cite notamment Banda Diop de la Patte d’Oie déjà promu à un poste de “médiateur” à l’Oqsf et Moussa Sy Pca du Port autonome de Dakar.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *