red rock casino las vegas gift card how far is black oak casino diamond jim's casino las vegas how to play a penny slot machine mövenpick hotel casino geneva 20 route de pré bois casino du lac geneve tirage au sort how to play blackjack as dealer raging bull casino 100 free spins lucky star casino concho el reno ok imagenes de los casinos de las vegas grande vegas casino 0 no deposit bonus codes 3.5 casino hotel las vegas strip suprema corte de justicia estudia mecanica 80 20 casinos videos de como ganan en los casinos de las vegas radio casino limon 98.3 en vivo restaurants at hard rock casino ac how much do blackjack dealers make in las vegas all you can eat seafood buffet casino black chip poker no deposit bonus code ameristar casino kansas city mo restaurants st croix casino turtle lake promotions dragon quest 11 monster casino prizes casino groupe tranchant saint gervais les bains eva green purple dress casino royale how to win wheel of fortune casino best way to win at slots in a casino poker run race boats for sale how to know when to hit or stay in blackjack yelp reviews of tuscany suites casino las vegas martin scorsese robert de niro joe pesci casino is governor of poker 3 down non casino lodging in las vegas nevada

Diourbel : une femme diffuse une photo nue de sa coépouse

Épouses d’un Sénégalais établi en Côte d’ivoire, les dames M. Séye et S.S ont été entendues par les éléments du commissariat spécial de Touba. En effet, S.S, âgée de 26 ans et première épouse de l’émigré, a publié les photos nues et des messages vocaux de sa coépouse afin de briser son ménage.

Cette affaire de mœurs a bouleversé la vie de la deuxième femme, âgée de 32 ans. Pour connaître les coupables, la dame M. Séye a déposé une plainte au Tribunal d’instance de Diourbel, qui a remis le dossier entre les mains des éléments du commissariat spécial de Touba. La police, menant une enquête, est parvenue à savoir que la « awoo » était le cerveau de ce complot. Elle s’était alliée avec un homme dénommé Abdou Lahad Ndiaye pour tendre un piège à la « niaarel ».

Selon Source A, qui donne l’information, la deuxième épouse entretenait une relation d’adultère avec le complice de la première épouse. Au bout de l’enquête, la « awoo » et ses complices ont été déférés au parquet de Diourbel pour diffusion d’images à caractère pornographique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *