how to play money wheel in casino hotels near sunland park racetrack and casino directions to yellow brick road casino casino rv parks in las vegas nv the dunes casino 1960 las vegas photos no deposit bonuses for planet 7 casino musei di villa torlonia casino dei principi casino en ligne bonus sans depot 2015 the hard rock hotel & casino las vegas tripadvisor why is poker illegal in the us cheapest blackjack tables on the strip casinos with rv parks in louisiana blackjack when to hit and stand why don t casinos have 10 dollar bills video poker game with best odds how bad is the second hand smoke in casinos uptown pokies casino no deposit bonus codes beyond counting exploiting casino games from blackjack to video poker atm machines at red rock casino las vegas silver slipper casino bay saint louis when will the wilton rancheria casino open orleans casino las vegas 2016 country dance music 31768 casino dr ste 109 lake elsinore ca 92530 if you get 5 cards in blackjack do you win planet 7 casino free cash codes the newest casino in atlantic city how to play baccarat at a casino tripadvisor algarve casino hotel praia da rocha hard rock casino kansas city ks casinos that are 18 and up in california the first casino in las vegas phone number for hollywood casino lawrenceburg indiana

Coups et blessures volontaires avec préméditation : M. Sow risque 10 ans de réclusion criminelle

Par Binta DIOUF

Accusé de coups et blessures volontaires avec préméditation ayant entraîné la cécité de Yandé Sarr, Moussa Sow a comparu devant la chambre criminelle de Dakar. Le 13 mars 2018, raconte la partie civile Yandé Sarr, Moussa Sow, qui avait consommé beaucoup d’alcool, n’était plus en possession de tous ses moyens. Et à sa sortie des toilettes, l’accusé a brisé sa vaisselle. «J’ai tenté de le raisonner, mais il était incontrôlable. C’est ainsi qu’il m’a attaqué et nous nous sommes bagarrés. Ceux qui étaient dans le bar sont intervenus nous séparer. Vers 22 heures, il est revenu avec de l’essence et une machette pour m’attaquer», a raconté la victime à l’enquête préliminaire.

Poursuivant, elle estime que son bourreau a tenté d’incendier le restaurant, mais le voisinage s’y est opposé. Mais à sa sortie, Moussa Sow lui a asséné des coups de machettes au visage. Ce qui lui a fait perdre un œil. Pour se défendre, l’accusé indique qu’il se trouvait devant le «Bar Clando» avec ses amis. «Nous parlions à haute voix parce que nous étions ivres. C’est ainsi que le plaignant qui nous a vendu de l’alcool est sorti nous demander de parler moins fort. Il voulait me contraindre à sortir. Il m’a surpris de derrière en m’étranglant. Je me suis saisi de la machette qui était à côté pour me défendre. Je l’ai frappé à l’œil et à l’épaule par inadvertance», se désole-t-il avant de nier la préméditation.

Mais pour le substitut du procureur, les faits reprochés à l’accusé ne souffrent d’aucune contestation. «Après avoir trop bu, il jetait les vaisselles par terre. Le plaignant a tenté de le calmer. Ils se sont bagarrés. L’accusé est revenu à la charge vers 22 heures avec de l’essence et une machette. Il avait même commencé à incendier le bar avant d’asséner des coups de machette à la partie civile. Il a prémédité son acte», relève le parquet qui a requis 10 ans de réclusion criminelle. Mais selon l’avocat de la défense, Me Ndèye Arame Seck, il n’y a pas de préméditation dans ce dossier. Après avoir demandé d’écarter la préméditation, elle a sollicité l’application bienveillante de la loi. Le verdict sera rendu le 14 juin prochain

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *