pelicula casino robert de niro completa en español how to win in vegas slot machine directions to seneca niagara casino niagara falls new york lincoln casino 20 no deposit bonuses governor of poker free download full version for pc crack free no deposit bonus codes for palace of chance casino seminole coconut creek poker tournament schedule bus from nyc to foxwoods casino ct does the venetian have a casino lopesan costa bávaro resort spa & casino 5 estrellas circus circus hotel & casino las vegas reviews call beau rivage casino biloxi mississippi what is the powerball jackpot right now jackpot party casino slots free coins bonus collector bellagio hotel and casino las vegas nevada usa how to play monopoly slot machine martin scorsese robert de niro joe pesci casino gta online where is the casino best online poker sites for california hard rock hotel & casino las vegas las vegas nevada fiesta de año nuevo 2018 casino fiesta hotel grande albergo delle rose casino rodos how many players do you need for the casino heist the last frontier casino la center wa comment jouer au casino en ligne depuis miami tuscany suites and casino check in time barona casino in san diego california crocs casino resort jaco costa rica can casinos kick you out for winning how to get rid of a stick and poke naturally cocktail list planet hollywood casino las vegas how many four winds casinos are there

Campagne de commercialisation arachière : « Aar sunu momel » dément Moussa Baldé

Le mouvement « Aar sunu momel (Asm) », une organisation de défense du monde rural a apporté ce week-end un démenti «au bilan satisfaisant de la campagne de commercialisation arachidière » établi par les services du ministère de l’Agriculture et de l’Équipement rural.

Entre les services du ministre de l’Agriculture et certaines organisations paysannes, on ne parle pas le même langage concernant le bilan de la dernière campagne de commercialisation arachidière. La preuve par la dernière sortie du leader du mouvement Aar sunu momel (Asm). Bassirou Ba et ses camarades, qui ont bouclé ce samedi une tournée dans les régions de Kaffrine et de Kaolack, n’ont pas été tendres avec le Pr Moussa Baldé. La responsabilité de ce dernier serait, à leurs yeux, engagée dans l’échec de cette campagne.

« Quand une campagne est satisfaisante, ce sont l’ensemble des acteurs qui doivent le dire. Cela n’a pas été le cas cette année avec les plaintes qui fusent de partout. Les producteurs ont été spoliés avec le prix d’achat qui pouvait atteindre au moins 400 Fcfa. Mais on a vu l’Etat le bloquer suite à des pressions de la Sonacos. Du côté des huiliers, malgré les efforts pour se mettre à la hauteur des prix proposés, ils n’ont pas atteint leur objectif de collecte, à commencer par la Sonacos qui a dû se résoudre à faire de l’exportation. Les opérateurs privés nationaux ont vécu leur pire campagne depuis des années. Seul le ministre a vu des motifs de satisfaction pour cette campagne en agitant des chiffres de production largement contestés », a indiqué Bassirou Ba, le leader d’Asm au cours d’un point de presse dans la capitale du Saloum ce samedi.

Outre le Pr Moussa Baldé, le leader paysan n’a pas épargné dans ses critiques le patron de Sonacos pris, selon lui, dans des contradictions sur le management de l’huilerie publique. « L’année dernière, le dg de Sonacos nous avait dit que le niveau de collecte de 28 mille tonnes ne permettait pas de démarrer les machines de l’entreprise. Pourtant, cette année, avec une collecte globale estimée à 83 mille tonnes réparties en 3 parts égales entre la transformation en huile, les semences et les exportations, soit 23 mille tonnes, il envisage la production d’huile. Comment va-t-il faire ?», s’est interrogé le coordonnateur d’Asm.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *