Birmanie : L’ex-dirigeante Aung San Suu Kyi inculpée pour corruption !

Renversée par un coup d’État militaire, l’ancienne cheffe du gouvernement civil birman, Aung San Suu Kyi, a été inculpée pour corruption. Elle est accusée par la junte d’avoir perçu plus d’un demi-million de dollars et onze kilos d’or de pots-de-vin.

Quatre mois après le coup d’État du 1er février et la destitution du gouvernement civil d’Aung Saan Suu Kyi, l’ex-dirigeante birmane a été inculpée pour corruption. « Elle est désormais également inculpée pour avoir perçu illégalement 600 000 dollars et 11 kilos d’or de l’ancien ministre en charge de la région de Rangoun, Phyo Min Thein », a indiqué, jeudi 10 juin, le journal officiel The Global New Light of Myanmar. Elle est aussi accusée d’avoir abusé de son autorité pour louer à des conditions avantageuses des terrains pour la fondation caritative Daw Khin Kyi, qu’elle présidait.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *