Attaques au Burkina Faso: Le bilan passe à 160 morts

Selon un dernier bilan provisoire, 160 personnes ont été tuées dans l’attaque, la plus meurtrière enregistrée au Burkina Faso depuis le début des assauts djihadistes, en 2015. Parmi les victimes figurent « une vingtaine d’enfants », précise un élu local cité par l’Agence France-Presse. Des « opérations d’envergure » étaient toujours en cours dimanche pour « retrouver et neutraliser les terroristes ». Dans ce pays pauvre du Sahel, longtemps considéré comme un pôle de stabilité, le feu djihadiste puis la défiance intercommunautaire se sont étendus, comme au Mali voisin. Les violences y ont déjà fait plusieurs milliers de morts en six ans.

Ce samedi 05 juin, le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré a dénoncé une « attaque barbare » et décrété un deuil national de soixante-douze heures.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *