how many slot machines does graton casino have what kind of drug test does hard rock casino use spirit lake casino pontoon rentals devils lake best casinos to work at las vegas how to poke holes in cake 10 tricks casinos use on you casino en ligne gratuit pour gagner de l& 39 four winds casino new buffalo indiana radio casino limon 98.3 en vivo hard rock las vegas casino tower deluxe suite pullman cannes mandelieu royal casino mandelieu la napoule cedex how to get rid of a stick and poke naturally where can i play poker at 18 sunscape curaçao resort spa & casino by uvc winners at kickapoo lucky eagle casino red rock casino 4th of july tampa airport to hard rock casino en que casino se puede jugar texas holdem potawatomi carter casino hotel wisconsin 32 wabeno wi what are the rules for omaha poker kickapoo lucky eagle casino table games hotels in par a dice hotel casino the casino cape in las vegas nevada poker card game how to play juegos de casino gratis queen of the nile 10 free bet no deposit casino first time at harrah's casino the stables casino in miami oklahoma are there casinos in costa rica how much is a casino electric bill pokemon fire red slot machine trick casino miami jai alai miami fl

Antoine Félix Diome, ministre de l’Intérieur : “Notre pays n’est pas totalement à l’abri…”

Le Sénégal n’est pas à l’abri des terroristes qui opèrent dans la sous-région. C’est ce qu’a affirmé ce jeudi le ministre de l’Intérieur. Antoine Félix co-présidé la cérémonie de clôture des travaux du dernier comité de pilotage du programme de coopération de la sécurité intérieure entre le Sénégal et l’Union européenne (SENSEC-UE).

« Dans un contexte mondial marqué par la prégnance de menaces aux contours diffus, la garantie et la prise en charge correcte de la sécurité sont devenues un défi majeur auxquelles tous les Etats doivent faire face quotidiennement. Notre pays n’est pas totalement à l’abri. Conscient des enjeux, le Sénégal a consenti des efforts considérables pour un meilleur maillage du territoire national, un renforcement des moyens d’actions, des forces de défense et sécurité», a fait savoir le ministre de l’Intérieur.

Financé par l’UE à hauteur de 6 milliards 550 millions F Cfa, le programme a duré de 2017 à fin mai 2021. « L’objectif était de mettre en place des outils qui devraient permettre aux forces de sécurité intérieure de rationaliser, d’optimiser la gestion des ressources humaines, logistiques et financières. Ce qui permettrait d’avoir une meilleure capacité opérationnelle dans le maintien de l’ordre et de la stabilité du pays », a pour sa part souligné Irène Mingasson, représentante de l’EU au Sénégal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *