no deposit casino bonus codes for existing players robert de niro casino im the boss suprema corte de justicia estudia mecanica 80 20 casinos where to play poker in houston how far is it to winstar casino best casinos to see on the strip in las vegas fiesta rancho hotel casino las vegas nevada biggest las vegas slot machine jackpot ever how to claim casino losses on taxes your casin me deres i dont limke deress juegos de casino gratis tragamonedas wolf run when is a slot machine ready to pay poker hands in order from best to worst harrah's cherokee casino bowling alley how to play criss cross poker download full version governor of poker 2 restaurants in the casino niagara falls does encore boston have a poker room sun palace casino no deposit free spins buffali run casino texas hold em joplin globe man shot in head at casino new orleans hotel casino las vegas nevada how do you get into the world series of poker the show at agua caliente casino capacity par a dice hotel casino east peoria online casino games kostenlos spielen ohne anmeldung casino rv parks in washington state casino de montreal veille du jour de l an casino en ligne bonus sans depot 2015 which video poker game is best to play place du casino monte carlo 98000 monaco harrah's las vegas hotel & casino show

Amélioration du fichier électoral : La société civile formule 32 recommandations

Le Collectif des organisations de la société civile pour les élections (COSCE) a fait, hier mardi, à Dakar, 32 recommandations en vue de l’amélioration du fichier électoral sénégalais. 

Les leaders du COSCE ont partagé leurs recommandations avec les militants de la société civile et la presse, lors d’un atelier. Selon eux, ces recommandations ont été faites à la suite d’un examen des faiblesses techniques, politiques et juridiques du fichier électoral, la base de données avec laquelle vont s’organiser les prochaines élections municipales et départementales du 23 janvier 2022.  Le COSCE a promis de partager les mêmes recommandations avec la commission politique du dialogue national, jeudi prochain.  

Parlant de ces dernières, Doudou Gningue, un porte-parole du collectif d’organisations de la société civile, a évoqué la nécessité pour la Direction générale des élections de “s’affranchir du joug politique de sa tutelle (le ministère de l’Intérieur) et (…) de se tenir à équidistance des parties prenantes des processus électoraux”.  

Le COSCE invite à des dispositions permettant aux détenus non encore jugés de pouvoir s’inscrire sur les listes électorales et de voter éventuellement avant leur jugement.  Il propose la création d’un site d’information consacré aux cartes d’électeur non encore distribuées, pour aider les citoyens à se les procurer. Cette mesure a l’avantage de réduire le nombre de demandes de duplicata, selon le COSCE. Ses leaders jugent “utile”, pour le ministère de l’Intérieur, de réglementer le financement des partis politiques, d’autant plus que ces derniers “devraient assurer des fonctions d’éducation, de formation et d’encadrement du citoyen, conformément à (…) la Constitution”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *