how to make ahi poke hawaiian style how to play ultimate texas hold em at the casino rio's hotel and casino las vegas tuscany suites and casino las vegas jobs is governor of poker 3 rigged no deposit bonus high noon casino casino de monte carlo 1000 francs coin st croix casino turtle lake events calendar how do casino player cards work does nomad las vegas have a casino hard rock casino buffet biloxi mississippi les belles soeurs casino du lac leamy how many decks are used in casino blackjack how to win on progressive slot machines precios de habitaciones de hotel morongo casino las vegas usa casino no deposit bonus 2019 double down casino promo codes forum who owns hard rock casino tulsa 10 euro einzahlen 50 euro spielen casino 2019 big m casino boat little river clams casino recipe with ritz crackers seminole hard rock hotel and casino miami juegos de maquinitas de casino para jugar gratis the coasters at the showboat casino in las vegas nv how to win on bingo slot machines how much do poker dealers make in las vegas how much can you win at a casino before taxes 2020 s casino dr laughlin nv where is wind creek casino and hotel restaurants in harrah's casino las vegas presque isle downs & casino in the news old slot machine repair near me

Abdoulaye Bathily : “Avec les événements de mars derniers, on est revenu à la case de départ”

La non-application des conclusions des Assises nationales par le régime de Macky Sall a laissé un goût amer à bon nombre de ceux qui avaient participé à ce grand rendez-vous. Samedi dernier encore, lors d’un panel consacré à l’engagement politique et citoyen de Amadou Makhtar Mbow, dans le cadre de la célébration de son centenaire, il a été beaucoup question de ces Assises et de la Commission nationale de réforme des institutions (Cnri). Abdoulaye Bathily évoque l’actualité des violences de début mars. ” Il y avait un esprit Assises nationales qui était né, et qui a insufflé pratiquement toutes les dynamiques politiques et sociales jusque dans les coins les plus reculés, au-delà des partis politiques. J’ai fait près de 60 ans de vie politique dans ce pays, mais je n’ai jamais vu un processus comme ça. Aucun parti, aucune organisation, n’en a produit de semblable. On parle d’émergence, de ceci, de cela, de beaucoup de programmes”, a dit l’ancien Secrétaire général de la Ligue démocratique. Abdoulaye Bathily, qui “reli(t) toujours le document des Assises dans (sa) bibliothèque”, constate qu’il y a un “déni”. Il dit : “On a même dit que les Assises, ce n’est ni la Bible ni le Coran. Mais avec les événements de mars dernier, on peut dire qu’on est revenu à la case départ, ou même avant la case départ”.

Acteur majeur de ces Assises nationales, il alerte : “On va vers l’inconnu, vers le chaos, si on n’engage pas le processus qui a conduit aux Assises nationales. Aujourd’hui, toutes les décisions sont prises par l’exécutif. Par exemple, nous allons à des élections qui vont encore être des élections de contentieux alors que toutes ces questions ont été déjà réglées par les Assises”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *