Lasnews

Actualités du Sénégal et international en continu

Alioune Tine sur la mort de Habré : « On aurait pu empêcher cette situation, si… »

Spread the love

L’ancien président tchadien Hissène Habré est mort en détention au Sénégal, 5 ans après sa condamnation à perpétuité. Un décès qui ne laisse pas indifférent l’ancien coordonnateur de la Raddho et défenseur des droits de l’homme, Alioune Tine. Interrogé par nos confrères de Seneweb, il se dit animé par « Un sentiment de tristesse ». Le président d’Afrika Jom center pense qu’” on aurait pu certainement empêcher cette situation si les dispositions appropriées étaient prises comme la dernière fois”.

En revanche, pour prévenir d’éventuels cas “Habré” dans les prisons du Sénégal, il estime urgente la prise de « mesures de prévention contre la Covid-19 en prison. Donc vacciner, les détenus et prendre des mesures idoines pour protéger les personnes âgées détenues ».

Quid de l’indemnisation des victimes qui peinent à rentrer dans leurs fonds ? « Les victimes doivent absolument être indemnisées conformément à la décision de justice. Les chefs d’Etats africains doivent absolument agir pour le respect de cette décision », insiste-t-il.

Pour rappel, l’ancien homme fort de Ndjamena (1982-1990) a été jugé et condamné à perpétuité par les chambres africaines extraordinaires pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *