Lasnews

Actualités du Sénégal et international en continu

Aéroport de Yoff : Nébuleuse autour de 5 hectares

Spread the love

L’actuel directeur national des Domaines est acculé par la famille de Feu Dame Mbengue qui se demande où sont passés les terrains que l’Etat est censé lui octroyer sur le site de l’aéroport militaire de Yoff.

Pour recouvrer leurs 200 parcelles, les héritiers de feu Dame Mbengue ont fait les démarches qu’il fallait. D’ailleurs, il y a eu une enquête commanditée par la CCOD et faite par la Gendarmerie. Et celle-ci a estimé que rien n’empêchait la régularisation dudit titre au profit des héritiers. Ainsi, il y a un accord secret concernant un dossier qui demande que 200 parcelles soient données aux héritiers. Seulement, depuis lors, le dossier est au point mort. Alors que c’est sur le même site 4407/DG devenu 526/NGA que les impactés de Tobago ont reçu leurs lots.

Dans une lettre adressée au directeur national des Domaines, informent nos confrères de Source A, le mandataire. des héritiers, en l’occurence Ibrahima Ciss, qui a remplacé un autre du nom d’Abdoulaye Samb, demande à Mame Boye Diao que soit appliquée la directive concernant l’octroi de ces terrains qui, dit-il, émane du chef de l’Etat, Macky Sall sur le site 44 07/Dg devenu 526/NGA.

Ibrahima Ciss, le nouveau mandataire des héritiers, rappelle que la famille de Feu Dame Mbengue avait confié la régularisation du terrain de 5 hectares à Abdoulaye Samb. Il rappelle aussi que la famille dispose d’une possession coutumière de la mairie de Ngor. Et que le sieur Samb a reçu tous les avis requis des services techniques de l’Etat et l’autorisation de l’Anacim d’ériger un mur de clôture et de procéder au terrassement. Ibrahima Ciss rappelle que c’est à la suite de cela que le prédécesseur de Mame Boye Diao à la Direction nationale des Domaines a proposé un examen, par consultation à domicile, des membres de la CCOD et que c’est ainsi que le chef de l’Etat a demandé l’affectation aux impactés de Tobago des parcelles sur le même site et d’affecter à la famille 200 parcelles.

Toujours au sujet de sa correspondance adressée à Mame Boye Diao, le mandataire des héritiers note qu’à ce jour, aucun membre de la famille Mbengue, dont la régularisation a été acceptée par les services de l’Etat, n’a reçu de parcelles, contrairement aux impactés de Tobago. Pourtant, le mandataire Ibrahima Ciss affirme que la famille qu’il représente a dépensé 470 millions F Cfa pour l’aménagement du site. Non sans transmettre au directeur national des Domaines le rapport d’évaluation validé par un expert immobilier agréé.

Le mandataire de la famille a tenu à signifier au directeur national des Domaines qu’il lui est revenu qu’il y a un lotissement administratif de près de 100 hectares incluant le 4407/DG et qui fait l’objet d’affectation, en excluant les héritiers de Feu Dame Mbengue. Alors qu’on leur avait demandé de faire tout d’abord une répartition des 200 parcelles entre les descendants de feu Dame Mbengue et l’ancien mandataire Abdoulaye Samb. Ce qui a été fait.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *