Lasnews

Actualités du Sénégal et international en continu

Démolition du marché Sandaga : Soham El Wardini parle de “génocide” orchestré par les autorités

Spread the love

Le litige du marché Sandaga entre la ville de Dakar et la commune d’arrondissement de Dakar-Plateau continue toujours. La mairesse de la ville de Dakar a convoqué un conseil extraordinaire pour statuer sur la démolition dudit marché par la commune de Plateau. Soham El Wardini est revenue sur la genèse du marché et des coups bas des autorités qui utilisent la mairie de Plateau comme bras armé.

“Le lundi dernier, la ville a dépêché un huissier pour constater les dégâts causés sur le bâtiment. Malheureusement, il s’est heurté au refus des éléments de la mairie de Dakar Plateau de le laisser pénétrer à l’intérieur de l’édifice pour faire son travail”, informe le maire de Dakar, Soham El Wardini. Et de poursuivre : “Finalement, nous avons saisi les autorités administratives. Et la Dscos a lancé l’arrêt des travaux et convoqué une réunion. J’ai déféré à la convocation et déposé en appui tous les documents nécessaires mais le même jour, la Dscos a informé la ville de la levée de la suspension des travaux de démolition du bâtiment contre les éléments fournis par la mairie de Dakar-Plateau”, se désole Mme Wardini qui s’étonne que ces “éléments” n’aient même pas été mis à ma disposition. “Je n’ai jamais été notifiée de cet arrêté de dévolution donnant Sandaga à la mairie de Plateau”, jure la dame.

Pour ceux qui croient que c’est une affaire d’argent, Soham El Wardini rassure : “nous , la ville de Dakar, ce ne sont pas les recettes qui nous intéressent. C’est notre patrimoine que nous devons préserver et protéger. C’est notre patrimoine que nous devons préserver et protéger”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *