Lasnews

Actualités du Sénégal et international en continu

(ITV): Abdoulaye Diouf Sarr: ”L’oxygène dans les CTE privés sera désormais gratuit”

Spread the love

La hausse ces dernières semaines des cas graves ou en réanimation a sans doute poussé le gouvernement du Sénégal à revoir sa méthode de riposte du coronavirus. Le ministre de la Santé et de l’Action sociale (MSAS) qui a rencontré les principaux gaziers du pays, a annoncé la gratuité de l’oxygène dans les CTE privés. Pour Abdoulaye Diouf Sarr, ce geste de l’Etat permettra d’alléger les nombreux malades qui soignent dans le privé.

Rencontre avec principaux gaziers du pays

« Ce matin, j’ai décidé de faire le tour des gaziers pour voir de manière globale, quelle est la structuration,  en termes de processus de production,  mais aussi en termes de stockage. Je voulais d’abord remercier les gaziers du Sénégal qui sont dans la production de l’oxygène médical. Hier, j’ai eu le plaisir de les recevoir au niveau du Ministère de la Santé et de l’action sociale, pour évaluer la situation avec eux. Mais aussi leur dire l’importance qu’ils occupent dans le cadre de la riposte, car fournissant le premier médicament au niveau de nos centres de traitement.  A ce niveau-là, j’ai été très satisfait de leurs contributions et de leurs réactions très patriotiques. Et cela consiste à me dire qu’ils sont engagés avec l’état du Sénégal, à nous battre pour que la pandémie sorte du pays. J’aimerai donc les remercier pour cette posture extrêmement citoyenne ».

Les points marquants des échanges

« A la suite de cette réunion, nous avons effectivement retenu de réserver la production et le stock d’oxygène du pays, dans le cadre de la riposte sanitaire. Nous avons fait un courrier adressé aux CTE et au secteur privé disposant de CTE, afin que toutes les dispositions soient  prises à leur niveau, pour une bonne prise en charge  de cette stratégie.  Autre élément important, c’est que ces gaziers, produisant le premier  médicament dans le cadre de la riposte, sont désormais invités à nos réunions hebdomadaires. Cela leur permettra d’apprécier ce qui est en train de se faire, pour pouvoir être éventuellement  dans la dynamique du Comité national de gestion des épidémies. Et ils ont accepté avec beaucoup de plaisir. Globalement, j’ai apprécié et je réitère la forte demande de l’Etat de les voir à nos côtés, pour réussir la riposte. Ici comme hier, j’ai aussi ressenti cet engagement des différents directeurs. Ils nous disent qu’ils sont avec nous, car la riposte est avant tout nationale. Ils estiment que tous les citoyens, personne morale comme physique, doivent contribuer. Et à ce niveau,  la, j’ai été trop impressionné  par leur patriotisme ».

Gratuité de l’oxygène dans les CTE qui sont dans les privés

« Aujourd’hui, nous sommes dans une riposte où l’état va régler, de manière globale, l’oxygène médicale,  pour le public et pour le privé. Et sur instructions du président de la République, désormais, l’oxygène  à livrer aux CTE qui sont dans les privés, sera gratuite pour le malade. Autrement dit, l’Etat va prendre cette partie de la facture aux privés, livrer gratuitement  l’oxygène  à ces CTE privés, pour que le malade hospitalisé puisse défalquer dans sa facture, la partie oxygène. Ça va largement soulager nos compatriotes qui se soignent dans le privé.  De ce point de vue-là, le chef de l’Etat est dans la même logique qui consiste à ne ménager aucun effort, pour que dans le cadre de la riposte, que tout ce qui doit être fait, soit fait dans les meilleures conditions ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *