Lasnews

Actualités du Sénégal et international en continu

Haïti : Début des funérailles nationales pour le président Jovenel Moïse !

Spread the love

Un peu plus de quinze jours après l’assassinat du président Jovenel Moïse, des funérailles nationales sont organisées ce vendredi à Cap Haïtien, grande ville du nord de l’île.

Pour l’événement, une vaste estrade couverte a été aménagée sur cette propriété privée située à la sortie de la ville de Cap Haïtien. C’est là que repose déjà le père de Jovenel Moïse, décédé l’année dernière. Le président sera inhumé à ses côtés. Un mausolée doit même être construit, selon le journal Le Nouvelliste.

Le cercueil sera exposé le temps de ces funérailles nationales auxquelles plusieurs délégations ont prévu d’assister ce vendredi 23 juillet. Sont attendus des diplomates, des représentants de partis politiques ou d’institutions haïtiennes, ainsi que les proches et les amis de l’ancien chef de l’État.

Selon le correspondant de RFI dans le pays, les organisateurs assurent que des mesures de sécurité spécifiques ont été mises en place pour encadrer cette cérémonie. Elle revêt un caractère national et officiel, bien que la veuve de Jovenel Moïse ait indiqué que la famille présidentielle prendrait les frais à sa seule charge, sans recours au Trésor public.

Plus de deux semaines après l’assassinat, l’enquête avance, selon la police nationale haïtienne. Vingt-six personnes au total ont été arrêtées et trois autres ont été tuées après la nuit tragique du 7 juillet. Quarante-cinq interrogatoires et treize perquisitions ont été menées au cours desquelles les autorités ont découvert une soixantaine d’armes à feu, dont certaines appartenaient à la police haïtienne. Actuellement, trois ressortissants haïtiens sont recherchés, dont deux anciens policiers. Ils seraient aux États-Unis selon Léon Charles, le directeur de la police nationale qui demande l’aide du FBI pour les appréhender.

D’autres personnes sont également recherchées parmi lesquelles Ashkad Pierre Joseph, un ancien diplomate et représentant à l’étranger d’Haïti qui pourrait également avoir trouvé refuge aux États-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *