Lasnews

Actualités du Sénégal et international en continu

Moustapha Diakhaté : “Le 8 mars on a même frôlé la prise du pouvoir par l’armée…”

Spread the love

L’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, Moustapha Diakhaté a estimé, hier, lors du Grand Jury de la Rfm, que le Sénégal a frôlé la catastrophe lors des évènements de mars dernier. Il a déclaré que le pays est passé à un doigt de la prise du pouvoir par l’armée.

“Moi personnellement je suis intervenu, à la demande de mon ami Alioune Tine pour que les violences s’estompent. Parce qu’on a frôlé la catastrophe. Entre le 3 mars et le 8 mars. Le 8 mars c’était le jour de tous les dangers où véritablement le Sénégal pouvait s’écrouler. On a frôlé la catastrophe, on a même frôlé la prise du pouvoir par l’armée ou même par la rue. Ce qui serait un échec terrible pour notre pays qui, depuis 1960, a mené une vie républicaine continue sans interruption militaire.

C’est pourquoi je suis intervenu avec d’autres sénégalais notamment les chefs religieux pour que la paix revienne, que la Justice fasse son travail en dehors de  toute pression, ce qui a été obtenu puisque Ousmane Sonko a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire. La paix est revenue. Mais cette paix il faut la consolider. Et pour cela, il faut de la responsabilité.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *