Souleymane Ndene Ndiaye : « Sans Wade, pas de retrouvaille de la famille libérale »

Par Sira Diallo

« Sans Abdoulaye Wade, on ne peut pas parler de retrouvaille de la famille libérale». C’est l’avis de de Souleymane Ndéné Ndiaye. L’ancien Premier Ministre reconnait le grand coup de Macky Sall avec le retour d’Idrissa Seck et d’autres anciens ténors du parti démocratique sénégalais. Selon lui, interrogé au micro d’Iradio, il s’agit d’un pan de la famille libérale : « Parce que, la famille libérale principale, c’est le parti démocratique sénégalais, c’est Me Abdoulaye Wade. Est-il en contact avec lui ou avec les autres ? Je l’ignore car, Macky fait ce qu’il fait sans rien dire, donc je ne peux pas m’avancer sur ce point ».

Cependant, il dénonce le report récidivé des élections locales. « Invité de toc-toc Sénégal », Souleymane Ndene Ndiaye plaide pour le respect du calendrier républicain, peu importe les calculs politiciens qui sont derrière. « L’Etat de droit c’est trois choses, se conformé aux droits c’est la loi qui avait prévu que les élections locales doivent se tenir à une époque déterminée et cela doit être respecté. Il considère que l’état n’a pas réussi sa politique d’emploi ce qui a accentué l’immigration clandestine Jules Ndéné estime toutefois que le gouvernement a échoué dans sa politique de l’emploie ce qui justifie la recrudescence de l’immigration clandestine », affirme-t-il.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *