Sortie du premier président de la Cour Suprême : Me Assane Dioma Ndiaye salut une position courageuse

La sortie du premier président de la Cour Suprême, Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly qui invitant les acteurs à éviter toute politisation du secteur judiciaire a suscité de fortes réactions. Me Assane Dioma Ndiaye salut une position courageuse et salutaire de la part du magistrat au micro de Iradio. L’avocat et patron de la ligue sénégalaise des droits humains estime que le communiqué de Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly rappelle tout le monde à l’ordre et à l’essentiel.

« Cette sortie est à saluer. Nous, en tant que militants des droits de l’Homme, ce qu’on peut regretter est que les deux parties soient renvoyées dos à dos. On a le sentiment que c’est un discours équilibriste. On a rappelé aux uns et aux autres leur devoir et  leur obligation. Mais, je pense qu’il aurait fallu à l’espèce au regard du contexte et du prétexte de Teliko, avoir plus de portée s’il était axé sur la pathologie principale», a-t-il dit.

L’avocat reconnait, toutefois, que la politique a pris une place importante dans le milieu de la justice. Et cela, « depuis 2000 ». Pour rappel, le président de la Cour Suprême a déclaré qu’il faut éviter de faire de la magistrature un enjeu politique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *