Présidentielle en Guinée : les jeunes du RPG veulent maintenir condé au pouvoir

Par Cheikh Tidiane Ndiaye

Ismael Sompaore

La question du troisième mandat attise le feu dans plusieurs états en Afrique. En Guinée, le dépôt de la candidature du Président Alpha Condé pour un 3e mandat a ravivé les tensions. En dépit de tout, les jeunes militants du Rpg établis au Sénégal se sont érigés en sentinelles autour du N°1 des Guinéens.

Si Alpha Condé est déterminé à briguer un troisième mandat, il peut compter sur le soutien des jeunes de son parti, le RPG arc-en-ciel, établis au Sénégal. Ces derniers lui ont officialisé leur soutien samedi dernier. Pour Ismaël Sompaoré, initiateur de la rencontre tenue à Dakar, Alpha Condé a fait toutes ses preuves et montré qu’il est l’homme de la situation. «L’une des raisons pour lesquelles nous avons opté pour le maintien du professeur Alpha Condé au pouvoir, c’est pour qu’il sorte le pays de l’ornière», Ismaëla Sompaoré qui trouve tout à fait normale la polémique qui entoure cette affaire.

«Là où il y a association d’hommes, il y aura toujours doute des conflits. Il faut savoir seulement faire la part des choses», a-t-il soutenu. Juridiquement, il considère que le Président Condé peut briguer un autre mandat. Pour défendre sa thèse, il a fait un rappel historique.

«Il faut savoir d’où vient la question du troisième mandat. On avait une constitution en 2010 qui a été suspendue par la junte militaire qui a jugé nécessaire de mettre en place une nouvelle constitution de façon transitoire. Celle-ci n’a suivi aucune procédure juridique. Selon l’accord de Ouagadougou, celui qui sera à la tête du pays aura la lourde tâche de doter le pays d’une nouvelle constitution. C’est l’application de ce référendum qui a remis les compteurs à zéro. Le débat est biaisé et vide de sens. Les gens disent ce qu’ils pensent. Nous ne sommes pas dans ce jeu. Alpha Condé n’a pas demandé à se représenter. Ce sont les jeunes et les femmes qui ont réclamé sa candidature. Ce sont des citoyens guinéens», affirme-t-il.

Frayira Condé

 Présent à la rencontre, Frayira Condé, secrétaire général de la section RPG arc-en-ciel Sénégal, Cap-Vert, Mali et Mauritanie fait la promotion de la candidature de l’actuel homme fort de Conakry. Le pays a décidé par référendum de lui permettre de briguer un troisième mandat. Ce n’est pas un forcing. Cette polémique n’est qu’une manipulation de l’opposition guinéenne», indique-t-il avant d’accuser Cellou Dalein Diallo d’être derrière les marches de contestation.

«Le peuple, souverain, a béni la candidature du Pr Condé». Bien que le RPG soit composé de cadres en son sein, ajoute Frayira Condé, c’est le peuple guinéen qui a porté son choix sur le Pr Condé. A noter par ailleurs que la présidentielle en Guinée est prévue le 18 octobre prochain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *