Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh : 23 ans après son rappel à Dieu

Par Yacine DIEYE

Disparu depuis maintenant 23 ans, Mame Abdou Aziz Sy est toujours présent dans l’esprit des Sénégalais. Né en 1904 à Tivaouane, année de l’inauguration de la Grande Mosquée de la ville sainte (signe prémonitoire ou heureux hasard du calendrier) Serigne Abdoul Aziz Sy était le fils d’El Hadji Malick Sy et de Sokhna Safiétou Niang.

C’est le 29 mars 1957 que le fils de Sokhna Safiétou Niang devient le 3ème khalife général des Tidianes en succédant à son grand frère, Serigne Mansour Sy, Balkhawmi, disparu au 4ème jour rappel à Dieu de Serigne Babacar Sy. Durant son khalifat, Mame Dabakh, comme l’appelle la jeune génération, s’est employé a tissé des liens étroits avec ses pairs de la Oumah.

Catalyseur incontesté de la société sénégalaise, Serigne Abdoul Aziz Sy n’hésitait pas à user de son influence à l’occasion de certains évènements importants de la vie politique. Ses prêches dans ce sens sont toujours d’actualité. Il reste l’absent le plus présent dans l’espace public sénégalais. On se rappelle encore des évènements du 23 juin 2011, sa voix retentissait sur presque toutes les chaînes de télévision et de radios rappelant à l’ordre tous les segments de la société.

Serigne Abdou ou Mame Abdou, était doté de connaissances très solides dans beaucoup de domaines, notamment en lettres, grammaire, droit islamique, sciences, astrologie, relations humaines. Mais là où il s’est le plus illustré, c’est la solidarité, le social, l’amour d’autrui, le patriotisme. Il avait bien compris que la solidarité en Islam commençait par l’aide à son prochain, le partage des connaissances acquises. Ses connaissances étaient appréciées, même en dehors du pays : Arabie Saoudite, Maroc, Mauritanie, France, Etats Unis etc. Aujourd’hui 14 septembre 2020, 23 ans après, l’on se souvient encore de cet homme de Dieu hors du commun …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *