Macky Sall : « Vivre ou mourir chez nous ! »

Par Serigne Fallou Gomis

« Moi j’excluais le fait que si jamais j’avais la covid-19, de me faire transporter », une affirmation du Chef de l’Etat, Macky Sall. A travers, cette assertion, le président entend relever le plateau médical.  Il estime que la question sanitaire doit être prise au sérieux.

« Le relèvement du plateau médical est devenu un impératif. Je dis toujours qu’il faut des reformes qui accompagnent ces efforts que nous allons faire sur le plan sanitaire. Il faut une réforme des hôpitaux  au Sénégal. Mettons les moyens qu’il faut. Et il faut que tout aille en même temps avec les équipements », dit-il. Dans son plan d’investissement pour la réhabilitation des structures sanitaires, Macky Sall exhorte ses collaborateurs d’apporter des réponses à la situation.

 « On ne peut pas mettre 500 milliards de francs CFA pour rester dans le même système. J’attends toujours  le ministre de la Santé qu’il me revienne. Je ne bouge pas, tant que je n’ai pas les éléments de réponses en ma possession. Et là, je validerais le programme quand vous serez prêt. La balle est dans votre camp », a indiqué le Chef de l’Etat.

 A en croire le président de la République, il y aura un recrutement du personnel et des spécialistes. Outre cet aspect, il a mentionné la question de l’équité dans les affectations de ces futurs recrues dans les territoires éloignés. Le chef de l’Etat reste convaincu que l’envoi des spécialistes, des gynécologues, cardiologues et chirurgiens dans toutes les régions du pays est devenu un impératif.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *