Liberté provisoire : «Rangou » et sa copine devront encore patienter !

Placée sous mandat de dépôt depuis le 5 juin dernier, pour diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, proxénétisme et défaut de carnet sanitaire, Fatoumata Barry dite «Rangou» devra encore patienter pour humer l’air de la liberté. Selon Libération Online, sa demande de liberté provisoire a été rejetée par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel a finalement. Elle n’est pas la seule concernée, car sa copine Aïssatou Ndiaye a elle aussi vu sa demande rejetée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *