Satrec Vitalait: Les travailleurs licenciés menacent de passer à l’acte !

Par Yacine DIEYE

Le Collectif des travailleurs licenciés de satrec vitalait sotrapal et Frapp Dakar interpellent les organisations patronales, particulièrement le CNP (Conseil national du patronat du Sénégal) dont la satrec vitalait sotrapal est membre, sur les « dérives inacceptables » du Dg Chaikou Haidou contre les travailleurs.

FRAPP Dakar et le collectif dénoncent également « l’instrumentalisation de la gendarmerie qui est utilisée à des fins privées par le Directeur quand il met, arbitrairement, les travailleurs dans la rue. » Ils ont saisi l’inspection de travail ainsi que le tribunal mais sans suite. Toutefois, ils menacent de passer à l’acte si, d’ici peu rien, n’est fait.

« Si les travailleurs licenciés ne sont pas rétablis dans leurs droits dans les meilleurs délais, FRAPP Dakar et le collectif des travailleurs licenciés satrec vitalait sotrapal, vont mener une campagne de boycott de tous les produits de satrec vitalait. » alarme leur coordonnatrice.

Pour rappel, le collectif des travailleurs arbitrairement licencié de satrec vitalait sotrapal et Frapp Dakar demande le paiement des arriérés de salaires , les heures supplémentaires, les indemnités de congé, la régulation de l’Ipres à la caisse de sécurité sociale, le remboursement des cotisations IPM, les bulletins de salaires de mai 2019 à juillet 2020 , le paiement de dommages et intérêts pour licenciement abusif durant la période de la Covid-19, le rappel différentiel de salaires et primes d’ancienneté et de transport.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *