Le député Malick Gueye saisi l’Assemblée nationale sur les propos de Aliou Dembourou Sow

L’indignation  ainsi que les sorties se multiplient depuis la tenue de propos « ethnocentriques », du député Aliou Dembourou Sow. Son collègue Malick Gueye au micro d’Iradio affirme que le procureur Serigne Bassirou Gueye ne devait même pas attendre qu’il soit saisi dans cette affaire. Selon lui, ce débat est anti constitutionnel. Le parlementaire a déjà écrit une lettre au président de l’Assemblée nationale pour prévenir contre les conséquences de tels propos. « J’ai saisi le président de l’Assemblée nationale ampliation au président du groupe parlementaire des deux groupes de la majorité et du Pds pour ensemble qu’on fasse une résolution commune de l’Assemblée nationale.

Les propos de notre collègue sont des propos dangereux qui sapent la paix sociale et qui travestit la stabilité du pays. Aujourd’hui, il faut que l’Assemblée a l’unanimité puisse voter une résolution pour qu’au moins condamner ces propos », a-t-il dit. Il estime qu’il faut  l’arrêter ce débat. Le député non inscrit indique que le basculement vers la communication ethnique doit être  banni. « C’est le débat des faibles. Je n’ai pas saisi le président de l’Assemblée Moustapha Niass pour faire de la politique.  Je l’ai saisi pour la paix sociale et la stabilité du pays. Avant d’être dans un parti politique, on est d’abord sénégalais », a-t-il fait savoir.   

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *