Guinée : 11ème commemoration du massacre du 28 septembre

Alors que la Guinée commémore les massacres du 28 septembre pour la onzième année, les victimes attendent toujours le début d’un procès pourtant promis pour 2020. Le 28 septembre 2009, des forces armées guinéennes sous la junte du capitaine Moussa Dadis Camara prenaient d’assaut le stade de Conakry, causant la mort de 157 personnes et violant une centaine de femmes.

Ce massacre venait perturber un meeting politique organisé par le Forum de forces vives de Guinée où s’étaient réunis plusieurs milliers d’opposants. En janvier dernier, le ministère de la justice avait promis l’ouverture d’un procès pour juin 2020, mais il n’y a eu depuis aucune avancée significative.

L’instruction s’est clôturée en 2017 et 13 accusés doivent être jugés par le tribunal de première instance de Dixinn. Le stade de Conakry porte le nom du 28 septembre en référence à la Constitution signée a cette même date en 1958. Dans une déclaration commune, les ambassades de France et des USA ainsi que la délégation de l’Union européenne en Guinée, exhortent l’Etat guinéen à organiser un procès dans les meilleurs délais.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *