can you bring a baby to a casino agen judi ion casino deposit 50 ribu are there any casinos in gulf shores alabama are there any smoke free casinos in vegas juegos gratis de ruleta casino en español cherokee casino and hotel roland cherokee boulevard roland ok how do you count cards in poker directions to bally's casino atlantic city par a dice casino hotel peoria il raging bull casino 100 free spins dan bilzerian world series of poker grand odyssey casino oficial nuevo vallarta nayarit nay suncruz casino boat panama city fl how far is black bear casino from duluth maquinas de casino gratis las mas nuevas agua caliente resort casino spa rancho mirage buffet whats the biggest casino in the us www.casino-sonalia.com jeux-gratuits.html what video poker game has the best odds santa ana star casino bernalillo nm are slot machines legal in georgia do you need cash at a casino the linq hotel casino las vegas parking the stardust hotel and casino in las vegas riverside casino laughlin nv phone number como se juega ruleta en el casino directions to hollywood casino grantville pa are slot machines random or programmed where do casinos get their money best casino resorts in the midwest best real money poker app iphone grand river casino sioux falls sd

Gestion de la Sodav: Les graves révélations du président de l’Omart !

La gestion de la Société sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav) est au cœur de l’actualité, depuis l’annonce faite par le chef de l’Etat, allant dans le sens d’un audit. Lors d’un point de presse, le Conseil d’administration de ladite société avait désigné certains acteurs comme étant les taupes.

Président de l’Observatoire de la musique et des arts du Sénégal (Omart), Abdoulaye Mamadou Guissé est monté au créneau pour cracher ses vérités.  « La présidente du Conseil d’administration, Ngoné Ndour, est la directrice de la société de production Prince Art, fondée par Youssou Ndour. Un véritable conflit d’intérêts. Les artistes de Prince Art sont plus servis à la Sodav que les autres », a-t-il indiqué, dans une déclaration rendue publique.

Selon M. Guissé, des personnes compétentes sont mises à la porte, au profit d’un clan.  « Le très compétent Bouna Manel Fall, ancien directeur-gérant, au terme d’un appel à candidature, a été écarté car victime d’un complot orchestré par Aziz Dieng et la famille Ndour. C’est Youssou Ndour qui parraine la gestion orientée et nébuleuse de la Sodav », révéle-t-il.

A en croire Abdoulaye Guissé, depuis 4 ans, la Sodav refuse de faire fonctionner l’organe de contrôle.  « Quelle catastrophe. Comment peut-on savoir le nombre de membres de la Sodav? Combien reçoivent leurs droits d’auteurs ou droits voisins, leurs redevances? Personne ne sait. C’est ça la gestion nébuleuse », s’indigne-t-il.

Abdoulaye Guissé se félicite de la décision du chef de l’Etat, dans sa volonté de faire auditer de la Sodav. Président de l’Observatoire de la musique et des arts du Sénégal (Omart) assure par la même occasion qu’il est prêt à se mettre à la disposition de la commission de contrôle pour apporter les preuves de toutes ses allégations.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *