Escroquerie : Pr Alioune Sané traîné en justice !

Alors qu’il ne dispose même pas d’agrément pour ouvrir une école de formation, Pr Sané a encaissé les mensualités de 6 étudiants d’un montant de 2 millions 25 mille francs. Conséquence, ces derniers ont été privés d’examen final du Bep. Pour ce motif, ils l’ont attrait devant le Tribunal de Grande Instance de Dakar pour escroquerie. En effet, après deux ans de formation en restauration, les 6 étudiants en l’occurrence Fatou Mbacké, Saly, Moussa Guèye, Nicole Bass, Adama Sané et Maguette Yop n’ont pas pu faire leur BEP du fait que l’établissement n’avait pas un agrément de l’Etat. Sachant qu’ils ont été roulés dans la farine par leur directeur, ils l’ont traduit en justice pour rentrer dans leurs fonds.

Devant le prétoire, le prévenu Alioune Sané a reconnu les faits sans ambages. « J’ai ouvert une école sans avoir une autorisation. C’est par la suite que j’ai commencé à faire des démarches. Mais il y a eu un retard. Les étudiants ne savaient pas que l’école n’était pas fonctionnelle. Leur filière n’était pas autorisée. J’ai déposé la demande d’autorisation le 2 mars 2020. Sachez qu’il y a d’autres branches dans l’école. Mais c’est le rajout de cette branche qui a posé problème », a-t-il expliqué. Prenant la parole, les victimes ont à l’unanimité réclamé le remboursement de leurs mensualités des deux années de formation. L’avocat de la défense quant à lui prétend que le prévenu est de bonne foi. Il a plaidé une application bienveillante de la loi en sa faveur. Au finish, le tribunal a condamné Alioune Sané à 3 mois assortis du sursis. En sus de la peine, il devra allouer aux parties civiles la somme de 2 millions 25 mille francs CFA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *