Escroquerie portant sur 311 millions : Le chauffeur du nouveau Khalife de Médina Baye envoyé en prison !

Une histoire d’escroquerie portant sur une somme de 311.000.000 millions de francs secoue la Cité de Baye Niasse. Au cœur de cette affaire, le chauffeur du tout nouveau khalife et son acolyte, un marabout originaire de Ndoyéne.

B Kouta et son complice C. T. Ba passeront le prochain Gamou en prison. Les deux hommes qui ont grugé un sénégalo-américain ont été placés sous mandat de dépôt par le procureur de la République. Les faits remontent en janvier 2020. Fraîchement revenu au Sénégal  pour être au chevet de sa mère malade, le nommé M. Bitéye, natif de Diourbel (devenu Américain après un séjour de plus de vingt ans au pays de l’oncle SAM) a été mis en rapport B. Kouta, chauffeur du tout nouveau khalife de Médina Baye. L’homme en personne se présente comme un marabout. Au fil du temps, ce dernier a impliqué une de ses connaissances, en la personne de C. T. Ba, marabout originaire de Ndoyene, mais officiant à Ouest Foire.   Ensemble, ils ont promis de guérir la maman du sieur Bitéye qui d’ailleurs finira par passer de vis à trépas. Les deux escrocs ont fait croire au Sénégalo-américain qu’ils peuvent l’aider à faire plus de fortune aux USA. Crédule, ce dernier  les a suivis dans leur raisonnement. Pour de supposés sacrifices (bœufs, chameaux, moutons, chèvres…de différentes couleurs), la victime a donné des sommes allant de dix à cent millions de francs. Et au bout du compte, le total est estimé à trois cent onze (311.000.000) millions de francs.

Du chanvre retrouvé chez le chauffeur !

Les perquisitions faites aux domiciles des mis en cause ont permis aux enquêteurs de recouvrer cent millions de francs. Au domicile de B. Kouta, chauffeur du khalife de Médina Baye, du chanvre indien et des faux billets de banque ont été retrouvés. « Je suis asthmatique, le chanvre, c’est pour me signer » a-t-il dit aux enquêteurs. Par ailleurs, le passeport américain de la victime a été retrouvé chez lui. Il l’avait pris pour soi-disant faire des prières dessus. Pire, une carte nationale d’identité (avec sa photo) au nom de I. Cissé a été trouvée. Ce qui signifie qu’il a deux  identités. L’enquête a révélé qu’il a blanchi l’argent de M Béye en achetant quatre  véhicules type 4×4 (dont l’un une Range Rover sport dernier modèle portait frauduleusement une plaque diplomatique) et des meubles de luxe pour sa deuxième conjointe qu’il a épousée en cachette, à l’insu de sa famille.

Le lobbying de la famille maraboutique de Kaolack !

Devenu riche par la circonstance, B. Kouta s’offre même le luxe de se taper une seconde épouse. Ce que ses proches ne savaient pas. D’ailleurs, c’est à la gendarmerie que sa première femme a découvert qu’elle a une coépouse. Pour le tirer d’affaire, la famille maraboutique de Kaolack a même proposé de mettre sur la table le reliquat de l’argent pour compléter à trois cent millions afin de lui éviter l’affront d’un séjour carcéral. Mais  surtout, pour lui permettre d’assister au premier Gamou sous l’ère Cheikh Mahi Niass. Ce premier Gamou, il le passera certainement au cap Manuel en compagnie de son acolyte C. T. BA. En effet, après leur déferrement, ils ont tous les deux été placés sous mandat de dépôt par le procureur de la République. L’affaire est en instruction. En attendant, le pactole de cent millions (100.000.000) est consigné à la CDC.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *