Dialogue nationale : 6 commissions sur 7 peinent à avancer

Sur les 7 commissions qui composent le dialogue national, seule celle politique a remis son rapport au Chef de l’Etat. Iradio dans son édition de 12 h a fait un  focus sur la Commission économique et sociale (Cse) dont les travaux sont à l’arrêt depuis le début de la pandémie de Covid-19.  Selon la même source, ses membres dénoncent le manque d’informations et exige un traitement impartial puisque selon eux toutes les.

A en croire son vice-président, cela se comprend. Il apporte des précisions sur le retard noté au sein de son groupe. « Il faut noter que le dialogue politique avait débuté ses travaux bien avant la mise sur pied du comité national de dialogue mais également les travaux de cette commission avait note beaucoup d’avancées », fait-il savoir.

Pour Ibrahima Gueye, membre de ladite commission, l’information ne pas bien au comité du dialogue national. « Personne ne sait quelle est la suite réelle réservée à tous ces travaux et à toutes ces excellentes productions des membres du dialogue national », affirme-t-il. Pour eux, il y a un manque d’impartialité dans la commission centrale.  

« Les autres commissions ne doivent pas être négligées. Et de ce point de vue-là, on s’attendait à ce que les travaux  de l’ensemble des commissions reprennent. Elles sont toutes d’égale importance et d’égale dignité », avance Cheikh Diop. Pour sa part, Ibrahima Gueye révèle que les différentes commissions notamment la Cse ont pu faire des productions qui ont permis de faire des analyses assez profondes de la situation du pays. Il estime que toute cette réflexion ne peut tomber à l’eau.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *