Déclaration de Macron : Jamra va marcher après le Mawlid !

Le Sénégal n’est pas en reste dans la vague de protestations contre la déclaration du président Macron sur les caricatures du Prophète Mohamed (PSL). Hier, une délégation de l’Ong Jamra, composée du coordonnateur de Mbañ Gacce, imam Moustapha Diop, du président de l’Ong Daaral Qur’an, imam El Hadji Alioune Dia, la coordonnatrice des cellules féminines de Jamra Banlieue, Binetou Diop et le porte-parole de Jamra, Mame Makhtar Guèye, a déposé à l’ambassade de France, une lettre de protestation contre «l’’islamophobie rampante de ce porte étendard de l’intégrisme laïc» qu’est le président français Emmanuel Macron.

Les protestataires étaient bien surveillés par le commandant du corps urbain de la police du Plateau et ses éléments. Il s’agissait pour la délégation de marquer l’indignation de l’écrasante majorité des musulmans sénégalais. Loin d’en finir avec la question, l’Ong Jamra donne rendez-vous aux musulmans du Sénégal après le Mawlid, à la place de la Nation, pour l’organisation d’une marche pacifique de protestation, et exiger le respect de cette référence de 1,8 milliard de musulmans, qu’est le Prophète Mohammed (PSL), dont «Macron se plaît à encourager le blasphème».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *