Colonel Assimi Goita : « Nous avons accepté les principes de la Cedeao »

La junte au pouvoir au Mali a finalement accepté les principes de la Cédéao qui réclamait la remise du pouvoir aux civils, le temps d’une transition. C’est du moins ce qu’a affirmé le colonel Assimi Goita, lui-même désigné vice-président.

Après avoir longtemps campé sur leur position, les nouveaux hommes forts de Bamako ont finalement revu leur copie. Sous la conduite de Goodluck Jonathan, la Cédéao a réussi à faire reculer le colonel Goita et ses hommes. Ainsi, Bah Ndaou, un ancien colonel à a retraite a été désigné hier pour conduire la transition qui devra durer 18 mois.

« Nous avons accepté les principes de la Cédéao, à savoir la nomination d’un président civil, puis la désignation d’un Premier ministre », a fait savoir le colonel Assimi Goita.  Désormais, les tenants du pouvoir espèrent une levée rapide des sanctions. « Je pense que dans les jours à venir la Cédéao doit enlever ces sanctions pour le bonheur de la population malienne », a ajouté celui qui est désormais vice-président de la transition.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *