Camerawoman violentée par la police : Aly Ngouille Ndiaye annonce des sanctions !

Par Sira DIALLO

 Le ministre de l’Intérieur a regretté la violence exercée sur Adja Ndiaye de Dakaractu. Aly Ngouille Ndiaye qui a reçu hier la Coordination des associations de presse (CAP), venu déposer une lettre de contestation, a annoncé que les coupables seront identifiés et sanctionnés.

L’État assure qu’une enquête  impartiale sera menée par l’inspection interne de la police, pour connaitre la vérité. Au terme de ce travail, des sanctions seront prises, s’il est avéré que les agents ont fauté. « Ce qui est constant, c’est qu’ils ont dépassé le cadre de la loi et ils ont violenté sciemment une femme », renseigne le secrétaire général du Synpics, rapportant les propos du ministre.

Selon la même source, un cadre d’échange avec les organisations des médias, avec les organisations de la société civile, sera mis en place pour que les exactions policières contre des citoyens qui manifestent ou contre des journalistes qui font leur travail se terminent une bonne fois pour toute.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *