Assouplissement des mesures : Macky Sall répond à ses détracteurs

Par Sira DIALLO

Le Chef de l’État n’a pas manqué de répondre à ses détracteurs lors du conseil présidentiel pour la relance économique de ce mardi.  Selon Macky Sall, son discours du 11 Mai c’était pour alléger les conditions de l’état d’urgence. Pour autant, le Chef de l’Etat estime que d’autres l’on analysé autrement. « J’ai entendu dire que c’était une démission et que l’État n’avait aucune visibilité par rapport à la lutte contre la pandémie et j’avais dit à cette période qu’il nous faut apprendre à vivre en présence du virus en adaptant nos comportements individuels et collectifs à l’évolution de la pandémie », a-t-il dit. Macky indique qu’il n’y a pas une nécessité à continuer à enfermer les gens.  

 Il précise que « c’est insensé de vouloir continuer à enfermer tout un pays toute une économie parce que simplement on se protège d’un ennemie invisible, inodore et incolore. Toutefois, il fallait insister sur les gestes barrières car c’est le seul remède que nous avons pour le moment. Insister sur la distanciation physique, sur le port obligatoire du masque et le port correct du masque. », affirme-t-il.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *